Qu'est-ce qu'un media player pour l'affichage dynamique ?

Qu'est-ce qu'un lecteur d'affichage dynamique ?

Vous êtes-vous déjà demandé comment afficher des menus dynamiques dans votre restaurant, informer les patients dans la salle d'attente d'une clinique ou motiver le personnel administratif ? La réponse pourrait être affichage dynamique. Fondamentalement, la affichage dynamique est un terme général qui fait référence à l'acte de diffuser des informations sur un volume sélectionné d'écrans de télévision.

The components

L'affichage dynamique est composée de trois composants discrets.

Elles sont les suivantes:

  • Le serveur principal qui gérait le stockage de contenu, la planification et l'accès des utilisateurs.
  • L'interface utilisateur, ou "tableau de bord".
  • The digital signage player, also known as the media player.

In many cases, the back-end server and user interface are bundled together into a product called a CMS, or gestion de contenu.

Cet article se concentre sur le lecteur d'affichage dynamique, qui est l'un des plus, sinon la partie la plus critique de toute solution de signalisation.

En savoir plus sur le logiciel QL Player de Navori.

First, a bit of history…

Digital signage emerged out of a need to display time-sensitive information to a specific audience. This was when closed-circuit TV networks were popular. Companies would show regular broadcasts to employees using private cable and satellite networks. Eventually the video revolution came about, bringing with it video recorders and players. In the beginning, there were two competing standards: Betamax and VHS. As we know, VHS won and became the most commonly used format for recording and playing video content.

As time moved on, VHS equipment became more compact, and more affordable so more people got into video production. Content distribution shifted from cable and satellite to shipping out VHS tapes all over the country. You may remember seeing small TVs combined with VHS players sitting on store shelves, playing infomercials or short advertising spots. This was pre-internet so every VHS cassette had to be duplicated from a master copy and then shipped out on a regular schedule.

Les lecteurs VHS étaient susceptibles de se casser et les bandes étaient également assez fragiles. Il n'était pas rare de voir un écran afficher des parasites ou d'entendre une piste audio mal brouillée sur une étagère de magasin pendant que les clients passaient.

Les choses se sont améliorées avec l'introduction du CD vidéo, suivi des technologies DVD. Il était moins cher de produire et de distribuer des CD et des DVD, et l'équipement de lecture était beaucoup plus fiable.

À l'époque, les téléviseurs à tube cathodique étaient le seul moyen de montrer des images électroniques à partir d'une source vidéo. La technologie était bon marché et courante, mais la taille des écrans était limitée. Il y avait aussi la question de l'encombrement et du poids. Vous verriez des téléviseurs à tube cathodique suspendus au plafond ou assis sur des étagères au mur. Tout était très "industriel".

Puis vint Internet, avec sa bande passante toujours plus large et ses coûts réduits. Au début, les entreprises ont investi massivement dans le câblage de leurs bureaux, magasins et usines. L'équipement réseau a dû être installé et remplacé au fur et à mesure que diverses technologies étaient en concurrence.

Eventually Ethernet became the dominant networking standard and all the basic pieces were finally in place for modern affichage dynamique to emerge.

Digital Signage version 1.0

Au début des années 2000, il était beaucoup plus facile de se connecter à Internet et la vitesse de la bande passante augmentait rapidement. Les premiers écrans plasma sont arrivés sur le marché avec leurs limites inhérentes. Les premières unités étaient susceptibles de brûler des images statiques et elles étaient lourdes. Ils avaient des cadres épais et certains avaient des ventilateurs bruyants pour refroidir les composants. Cependant, ils étaient beaucoup plus faciles à monter sur un mur, alors les gens ont commencé à expérimenter. Les écrans ont été montés verticalement et l'aspect de l'image 16: 9 est devenu un standard.

Les résolutions d'écran ont commencé à augmenter et la qualité de l'image s'est améliorée. Le 480p a cédé la place au 720p, suivi du 1080p (Full HD) qui est devenu le format vidéo le plus courant aujourd'hui.

Ainsi, d'ici l'an 2000, toutes les pièces de base sont réunies pour lancer le réseau d'affichage dynamique moderne. Nous avons accès à Internet pour faire la navette entre le contenu et les instructions. Nous avons des écrans plats qui peuvent être installés dans plus d'endroits et afficher du contenu dans un format commun.

À ce stade, nous avons également des ordinateurs plus petits avec une puissance suffisante pour l'utilisation de l'affichage dynamique. Les PC deviennent de plus en plus compacts, alimentés par des cartes mères plus petites. Certains PC à petit facteur de forme sont également des ordinateurs portables réutilisés sans écran. Les cartes vidéo sont plus performantes et commencent à prendre en charge les nouveaux formats utilisés avec les écrans plats.

C'est alors que les premières vraies solutions d'affichage dynamique ont émergé.

Alors que certaines personnes utilisent Microsoft PowerPoint et des produits similaires pour afficher des publicités et des informations sur leurs écrans, d'autres recherchent des solutions plus robustes. Il est vrai que PowerPoint est idéal pour créer une présentation de base qui tourne en boucle en continu, mais cela ne suffit pas pour la publicité ou la plupart des utilisations de communication publique. Pour commencer, vous ne pouvez pas programmer de contenu ou contrôler à distance ce qui se joue en dehors de votre emplacement immédiat.

C'est à ce moment que les éditeurs de logiciels ont commencé à développer des systèmes de gestion de contenu (CMS). Le concept était de pousser le contenu sur la base de critères stricts et de s'assurer que le contenu n'était affiché que sur des écrans spécifiques, à des moments précis.

Depuis, de nombreux produits sont arrivés sur le marché. En fait, l'industrie de l'affichage dynamique a connu une croissance exponentielle depuis.

Navori était un pionnier de l'industrie, launching a complete suite of digital signage products. One software was aimed at single display solutions, and there was a version for managing multiple players. Eventually other versions of the software were developed for hosting multiple-tenants on a single server.

Navori’s modern Digital Signage player software

Since it’s inception, Navori has continuously improved its affichage dynamique products. However, one constant has remained throughout the company’s existence. Le logiciel de média player de Navori has always been native to the operating system it’s designed for. Today, Navori QL represents the culmination of 20 years of continuous software refinement, and engineering excellence.

The company’s logiciel de média player, QL Player, has significant advantages over other products on the market.

Voici quelques informations supplémentaires à propos de Navori QL.

  • Il est disponible en tant que logiciel natif sur les plates-formes suivantes : Microsoft Windows, Google Android, Samsung Tizen et d'autres produits System-on-Chip de Elo Touch, Panasonic, Sony et Philips.
  • Il a accès à toutes les ressources du matériel ce qui le rend plus fiable et plus efficace que les produits basés sur les technologies web.
  • C'est hyper efficace. Le logiciel s'appuie sur une méthodologie «transférer et stocker» dans laquelle le contenu publié est téléchargé par chaque lecteur et stocké localement pour être lu. Lorsqu'il est inactif, QL Player consomme très peu de ressources ou de bande passante, ce qui en fait un produit idéal pour les situations où l'accès à Internet est restreint. Les lecteurs déconnectés peuvent même être mis à jour à l'aide de clés USB.
  • Le logiciel comprend un système sophistiqué de surveillance des battements de cœur et de journalisation des événements. Les administrateurs réseau ont accès aux statistiques des players en temps réel et aux rapports d'erreurs avec des alertes par e-mail automatisées et des repères visuels dans le tableau de bord QL Content Manager. Le personnel d'assistance est informé dès qu'une erreur est détectée.
  • QL supports all popular multimedia file formats and interactive content. Also supported: HTML, HTML5, streaming video, live date from RSS and XML feeds, database content, Google Calendar data and popular réseaux sociaux feeds from Facebook, Instagram and Twitter).
  • Content can be displayed in full-screen or using custom multi-zoned layouts. Media transparency is fully supported so content designers can create, and deliver, compelling content.
  • Le logiciel peut être mis à jour à distance sans aucune implication de l'utilisateur final. Le processus peut être automatisé et limité à des jours et des heures spécifiques.
  • QL Player prend en charge jusqu'à 12 moniteurs (résolution 8K) sur un seul PC pour les murs vidéo et les applications multi-écrans.

Navori QL est disponible en versions Cloud et On-Premise. Les deux versions offrent des fonctionnalités similaires. La différence? Navori héberge et gère la version Cloud, et les clients Navori hébergent la version On-Premise sur leur propre matériel de serveur.

Navori QL player est un logiciel de média player moderne qui peut gérer n'importe quel projet.